Le 8 mai, la pluie ne nous a pas empêchés de partir en balade.

Suivez-nous à Saint-Nicolas-de-Port.

Les nids de cigognes peuplent les rues et les toits des bâtiments

depuis plusieurs décennies.

Bien installées un peu partout dans la ville,

il suffit de lever les yeux pour les apercevoir.

On retournera à Saint-Nicolas-de-Port lorsqu'il fera beau pour admirer les cigognes.

01 

Allons visiter la Basilique.

02 

Vers 1090, un Lorrain, Charles Aubert dit de Varangéville,

rapporte de Bari une relique de Saint Nicolas, sa « dextre bénissante »

qui justifie en 1101 la construction d'une première église.

03 

Après la victoire de 1477, l'accueil des pèlerins toujours plus nombreux,

suscite alors la création d'une « grande église », laquelle est aussi le témoignage

de reconnaissance du duc René II.

04

05 

C'est ainsi qu'en 1481, commence la construction de la Basilique,

qui sera consacrée en 1560.

06

07 

Dés lors, ducs et personnages célèbres de Lorraine, princes et rois de France

se succèdent pour demander la protection de Saint Nicolas.

08

Saint Nicolas est né en 265 à Pataras, dans une famille riche et pieuse.

Orphelin jeune, et très croyant, il décide de consacrer sa vie à la lutte contre la misère.

Mais persécuté sous le règne de Dioclétien, il est arrêté, et est obligé de vivre en exil,

jusqu'à ce que l'Empereur Constantin rétablisse la liberté religieuse.

Il revient alors à Myre (Turquie actuelle), comme évêque.

Il meurt en 345, après avoir accompli de nombreux miracles :

il aurait calmé des tempêtes, évité la famine pour son peuple,

sauvé du déshonneur trois jeunes filles sans dot,

et ressuscité trois enfants découpés par un boucher.

Plus tard, des pirates de Bari ramènent son corps en Italie.

Le seigneur lorrain, de retour de croisade, rapporte un doigt du saint homme

et le dépose dans un sanctuaire à Port, qui devient Saint-Nicolas-de-Port.

Les miracles continuent et la ville devient un lieu de pèlerinage.

Une procession est organisée chaque année.

09 

La Basilique subit d'importantes dégradations au cours du XVII ème siècle

alors que la ville perd de son importance commerciale.

010 

Elle est restaurée peu à peu mais la Révolution française

et les bombardements de 1940 achèvent de détériorer l'édifice.

011

Pie XII la consacre Basilique en 1950.

012

013

A son décès en mars 1980, Camille Croué Friedman,

Portoise d'origine, émigrée au Etats-Unis, lègue à l’Évêché

une somme fabuleuse qui permet de lancer un fantastique chantier

de restauration de la Basilique.

014

015 

L'édifice est exceptionnel par l'unité de son architecture.

016

017

Il se caractérise par une grande sobriété de style

et surtout une déviation de la nef, due à de mauvaises évaluations

de la composition du sol.

021

Son plan de type basilical, en forme de croix latine,

ainsi que sa façade occidentale, lui confère une harmonie

et en font un des édifices gothiques flamboyants le plus majestueux de Lorraine

et sans doute le plus homogène d'Europe.

022

023

Saint-Nicolas-de-Port est la capitale historique de saint Nicolas.

La tradition veut que le soir du 6 décembre, les enfants laissent leurs chaussons

devant la porte accompagnés d'une carotte et d'un sucre pour l'âne.

Saint Nicolas passe dans la nuit et dépose des oranges, des sucreries,

un pain d'épices et des jouets. Et cela depuis 1240 (770 ans)…

020

024

024a

Admirons le Trésor. Il est composé de plusieurs pièces inestimables,

dont le Bras reliquaire de Saint Nicolas en vermeil, or et argent.

024b

Nous sommes ensuite allés au

 Musée Français de la Brasserie.

A bientôt pour la visite de ce musée qui est implanté 

dans l'ancienne brasserie de Saint-Nicolas-de-Port

et qui est l'héritier d'une longue tradition brassicole en Lorraine.

025

http://www.saintnicolasdeport.com/fr/information/95940/la-basilique-saint-nicolas

https://www.france-voyage.com/tourisme/saint-nicolas-port-524.htm